Voyage Débrouil’Art

Voyage Débrouil’Art est un organisme à but non lucratif basé à Montréal depuis 2011 et a pour mission

  • Organisation de voyages de Coopération internationale Solidaire
  • Levées de fonds
  • organisation d’événements et de spectacles

M. Pape Dione, fondateur

Ma licence (équivalence de baccalauréat Québécois) en Aménagement du Territoire Environnement et Gestion Urbaine est empreint d’une solide formation théorique et pratique à l’École d’Économie Appliquée de Dakar – Sénégal, car ponctué de stages pratiques dans le monde rural où pour la première fois, étant jeune adulte citadin, j’ai côtoyé de près la précarité des conditions de vie de ces populations vivant loin des grands centres urbains.

A la fin de cette formation, j’ai entamé une carrière professionnelle en tant qu’assistant de programmes dans un Cabinet d’Études et de Consultance basé à Dakar – Sénégal. A titre de consultant en gestion de projets, j’ai collaboré étroitement avec des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux : ministères, directions, services publics, PNUD, Banque Mondiale, PNUE, Agence Française de Développement, Universités Européennes, ACDI, et j’en passe. Ce travail m’a permis de faire presque le tour du Sénégal, de pénétrer dans les entrailles du monde rural, de visiter des localités aux antipodes de l’opulence, de découvrir des hommes, des jeunes et des femmes travaillant, qui ne demandent qu’une coopération réelle et directe avec des moyens adéquats. Aussi cela m’a permis d’entrer dans le monde des grands concepts de développement, les grandes définitions, les grands courants et écoles de pensées sur le développement, les grands discours et j’en passe. Le travail que les grandes firmes internationales nous demandaient était de faire le diagnostic du monde rural. Pas d’éradiquer les problèmes, mais de voir de quoi souffre ce monde. Nous faisions beaucoup d’enquêtes, de focus groupe, de PAP (Programmes d’Actions Prioritaires) et prenions à longueur de journées des notes. A la fin de la journée nous retournions dans nos chambres d’hôtel et ou auberges et le lendemain on reprenait les enquêtes. Non nous ne dormions pas avec les villageois le soir. A la fin de l’étude, retour sur Dakar et rédaction de rapports. Ensuite on envoie aux commanditaires du projet basés en Europe, aux USA ou au Canada. Un suivi des recommandations proposées? Non! Un suivi auprès des personnes enquêtées? Non! Dommage que la plupart du temps toutes ces enquêtes prennent la poussière dans les bureaux climatisés des fonctionnaires. Et on recommençait. On attaquait un autre projet, une autre localité, un autre sujet, un autre secteur de développement : à savoir la santé, l’éducation, l’agriculture.

De cette expérience cumulée à celles de mes années de voyages, d’études européennes et Nord-Américaines, d’expériences professionnelles, de rencontres, de découvertes et de frustrations issues de la pratique du développement, je me suis rendu compte qu’il sera difficile, de cette façon que les bailleurs de fonds, les institutions de Breton Woods (Banque Mondiale, FMI, FAO etc..) ou encore les Etats du Nord en partenariat avec ceux du Sud arrivent à mettre sur pied une coopération internationale basée sur les besoins réels des populations locales.

Une Nouvelle approche de la coopération internationale

L’éternel recommencement de l’aide du Nord au Sud et la récurrence des projets de développement sans résultats durables est révélatrice de la crise qui frappe la coopération internationale telle que pratiquée depuis des années. Résultats : le climat organisationnel des politiques d’aide internationale est difficile avec la baisse des financements et surtout la réputation en chute libre de certains grands donateurs historiques comme le Canada.

Notre Mission : Coopérer et voyager autrement

Notre mission est d’organiser et d’accompagner des groupes qui veulent coopérer avec le Sénégal autrement. Débrouil’Art Voyage s’adresse à la fois aux praticiens et aux militants de la coopération et du développement international ainsi qu’aux collégiens, aux universitaires et aux chercheurs désireux de pousser plus loin des questions liées à ce domaine.

Nos projets de coopération internationale sont planifiés sur mesures selon les besoins d’intervention qui sont validés aussi bien par les partenaires du Nord que du Sud.

Aucun projet n’est téléporté du Nord vers le Sud. Nous croyons fermement que l’expertise et l’implication locale sont des facteurs essentiels pour la réussite de nos projets et la pérennité de nos actions solidaires. Rien n’est réfléchi à sens unique.

Publics cibles

  • Pour les uns, qui ont déjà une riche pratique, ce sera une occasion d’approfondir la réflexion théorique sur le sens de leurs expériences et sur le contexte dans lequel elles s’inscrivent.

  • Pour les autres, qui possèdent déjà une solide base théorique, ce sera l’occasion d’élargir l’horizon vers des pratiques et des expériences diverses qui sont porteuses de sens.

  • Pour les plus jeunes, c’est de faire germer une vision solidaire et différente pour voir le monde autrement. Outiller la nouvelle génération à prendre des positions éclairées une fois dans les sphères décisionnelles et professionnelles.

Notre approche : solidaire et engagée

Nos voyages permettent aux participants de grandir et de s’épanouir à travers la découverte de l’autre et la rencontre de nouvelles cultures : ouverture d’esprit, respect, solidarité et responsabilité. Nos actions sur le terrain sont toujours empreintes d’humanisme et de respect de l’environnement. Nos projets comportent entre autres un volet de travaux communautaires qui permet une vision différente en apportant un souffle nouveau au concept de coopération internationale: autrement solidaire, concrète et engagée. Lors de nos voyages solidaires, en plus dormir chez l’habitant, investir directement pour la communauté, nous partageons avec cette dernière des dons de matériels didactiques, vestimentaires et médicaux que nous collectons avant le départ. Nous posons des actions concrètes et durables.

Le dynamisme et l’efficacité de notre équipe canadienne et de celle basée au Sénégal, ainsi que de nos différents partenaires Nord-Sud est la démonstration vivante qu’il est possible d’assurer la vitalité d’une coopération visant la solidarité entre les peuples et la création d’un monde plus juste, plus équitable et plus respectueux.

L’approche de Débrouil’Art Voyage ne demande qu’à être comprise, systématisée et dynamisée au sein d’alliances et de mouvements de transformation sociale.

Ensemble repensons et bâtissons la coopération internationale de demain!

Voyage Débrouil’Art opère avec le numéro de permis OPC  702571.

Equipe de choc
Maçonnerie 2
Groupe Wax
Maçonnerie

Adresse